Mémento métaux précieux

Voici un lexique détaillant les différents métaux utilisés par La Chaumière à Bijoux

L’argent, c’est quoi ?

L’argent massif / pur

L’argent est un métal précieux comme l’or, le platine ou le rhodium.

Les métaux précieux sont cotés en bourse au niveau mondial. Le prix de l’argent  dépend du cours de la bourse. Le cours de sa valeur subit donc des variations (baisse ou hausse) en fonction de l’offre et de la demande.
L’argent pur contient  99 à 100% d’argent, il n’est associé à aucun autre métal.

L’argent pur  est très rarement utilisé en bijouterie car trop malléable (mou), il ne permet donc pas la fabrication de bijoux  solides.

En bijouterie,  on ajoute un ou plusieurs autres métaux d’alliage à l’argent  pour le rendre plus dur.

L’argent est donc classé en fonction de sa teneur en argent.

L’argent 925 (en anglais, Sterling Silver 925) est l’alliage d’argent utilisé couramment en bijouterie.

L’argent 925

L’argent 925 contient 92.5 % d’argent pur (teneur en métal pur de l’alliage). Les 7.5 % restants sont constitués par un autre métal, souvent du cuivre réputé pour augmenter la dureté.

Différentes appellations

L’emploi du mot argent peut prêter à confusion. Son utilisation est parfois abusive en ne désignant uniquement que la couleur argentée.

  • L’argent de Bali, l’argent Tibétain ou encore l’argent Allemand  sont constitués d’une faible teneur en argent ou n’en contiennent pas du tout.
  • L’argent plaqué ou plaqué argent  est un métal commun recouvert d’une couche d’argent.

Le plaqué argent

Le placage argent (recouvrir un métal commun d’une couche d’argent) est obtenu par électrolyse. Le bijou est alors plongé dans une solution contenant des ions d’argent. Via l’action d’un courant électrique continu, les ions se déposent sur le métal.

L’appellation « plaqué argent » est régie par la loi. En bijouterie, en France, l’épaisseur réglementaire est de 10 microns minimum. Si la couche d’argent est inférieure, le bijou ne peut pas être considéré comme du plaqué argent.

Le métal utilisé pour le placage argent doit contenir un minimum de 500/1000 d’argent pur.

 

Le rhodium, c’est quoi ?

Le rhodium est un métal précieux très rare, noble et durable de la famille des platines. Ce minerai blanc a été découvert en 1803. Il est  plus onéreux que le platine ou l’or car seulement 20 tonnes sont produites par an dans le monde.

Le rhodium présente de nombreux avantages :

  • Il est résistant à la corrosion et à l’oxydation : il protège les bijoux en argent des agents chimiques (sulfures) responsables de l’oxydation.
  • Etant un métal blanc, il apporte une brillance accrue aux bijoux : il est effectivement utilisé pour rendre d’autres métaux plus brillants et plus résistants aux signes d’usure (protège des rayures).
  • Est anallergique, il ne cause donc pas d’allergie.

Le plaqué rhodium

Le rhodium est appliqué sur les bijoux en argent ou en or par électrolyse (courant électrique continu) en fine couche de 1 à 5 microns.

Plus la couche est épaisse, plus la longévité du bijou est assurée, mais plus elle va être coûteuse.

Le coût du plaquage est fonction de l’épaisseur de la couche de rhodium appliquée (1 à 5 microns) et de la surface du bijou à recouvrir.

 

L’or, c’est quoi ?

Il existe différents termes se rapportant à l’or : or véritable, gold filled, plaqué or, doré à l’or fin…

Epaisseur d’or (illustration issue du site « Apprendre la bijouterie »)

 

L’or véritable ou or pur est le plus cher. Le gold filled représente une alternative moins chère mais de bonne qualité. Le plaqué or, bien que beaucoup moins cher que l’or véritable, permet de proposer des bijoux de qualité ayant l’éclat de l’or à des prix plus abordables. L’appellation « doré à l’or fin » fait référence aux métaux recouverts d’une très fine couche d’or (inférieure à 2 microns).

L’or véritable / pur

L’or véritable est le plus pur. Il appartient à la famille des métaux précieux comme le platine, le palladium, le rhodium et l’argent.  Les métaux précieux sont cotés en bourse au niveau mondial. Le cours de leur valeur subit des variations (baisse ou hausse) en fonction de l’offre et de la demande. Le prix de l’or est donc fonction du cours de la bourse.

L’attrait pour l’or vient de sa couleur et de son éclat. Son éclat perdure dans le temps et ne ternit pas. L’unité de mesure de la pureté de l’or est le carat. Le nombre de carats correspond au pourcentage d’or contenu dans le bijou. L’or 24 carats est composé à 100% d’or, l’or 18 carats en contient 75%.

L’or est un métal très souple, donc malléable. Cela engendre une grande fragilité des ouvrages. En bijouterie,  on ajoute un ou plusieurs autres métaux d’alliage à l’or pour le rendre plus résistant.

Ces alliages sont  moins onéreux que l’or pur (moins de carats). Cependant, ils conservent certaines les propriétés de l’or pur  (éclat, couleur…).

Le gold filled

Dans l’Antiquité, en Egypte, l’or était roulé en fil puis façonné pour créer des bijoux (or laminé).

Au fil du temps, l’or laminé a été « rempli » de métal, généralement du laiton.

C’est en 1817 que John Turner, artisan anglais brevette sa découverte : la fusion de l’or sur du cuivre qui marque la naissance du gold filled.

Cette forme d’or est réputée au début de l’époque Victorienne. Au 20ème siècle, le gold filled perd de son attrait et tombe dans l’oubli.

« L’or rempli » revient sur le devant de la scène à la fin des années 30 avec la Première Guerre Mondiale durant laquelle une grande partie des ressources (platine, argent, or..) fût consommée.

A l’heure actuelle, le terme « gold filled », plus connu dans les pays anglophones, est réglementé aux Etats-Unis par la Federal Trade Commission. Celle-ci définit la quantité minimum d’or sur le bijou.

Mais concrètement comment fabrique-t-on de « l’or rempli » ?

Le gold filled est obtenu en pressant mécaniquement une couche d’or sur un autre métal. L’épaisseur de la couche d’or varie selon les fabricants, généralement 1/20ème du poids total. Elle est  plus épaisse que celle des bijoux en plaqué or (50 à 100 fois plus d’or).

Le gold filled n’est pas vendu en tant qu’or véritable, cependant, il possède les mêmes propriétés et le même aspect que l’or véritable tout en étant moins coûteux.

Cette alternative présente de nombreux avantages : « l’or rempli » ne ternit pas, ne s’écaille pas et sa couleur ne varie pas. De plus, il est anallergique, il n’y a donc pas de risque d’allergie.

Le gold filled peut s’oxyder avec le temps, cependant il est possible de le nettoyer sans risquer de faire disparaître la couche d’or.

Le plaqué or

Le plaqué or est fabriqué par électrolyse (appelée galvanoplastie). Le bijou est plongé dans un bain électrolytique d’or permettant le dépôt d’une fine couche d’or (de 1/1000 à 1/3000 mg) sur un autre  métal courant, généralement un laiton (alliage de cuivre ou de zinc), voire d’argent. Le laiton est très utilisé en bijouterie car il possède de nombreuses qualités (malléable, solide, anallergique, couleur proche de celle de l’or…). Quel que soit le métal utilisé, l’éclat du bijou est rehaussé par le placage d’or tout en étant à un prix plus abordable. Les bijoux en plaqué or sont dix à quinze fois moins chers qu’un modèle en or.

L’or plaqué peut être mélangé avec d’autres métaux afin de varier sa couleur comme le placage en or rose.

L’appellation « plaqué or » est régie par la loi. En France, l’épaisseur réglementaire en bijouterie est de 3 microns minimum. Le plaqué or est poinçonné avec un poinçon carré.

Le dorage à l’or fin consiste à appliquer une fine couche d’or sur un métal. La couche est  10 fois moins épaisse que celle du placage (entre 0,3 et 1 micron).

Les bijoux en plaqué or peuvent perdre de leur éclat, les molécules du métal de base ont tendance à se transférer au fil du temps à la couche d’or et l’altère (ternissement). Afin de profiter le plus longtemps possible de votre bijou, la Chaumière à Bijoux vous encourage à les entretenir régulièrement (les conseils d’entretien figurent plus haut).

Pour toute question ou suggestion, vous pouvez joindre La Chaumière à Bijoux via l’onglet « contact » ou directement à l’aide du formulaire ci-dessous :

 

 

Retour à la boutique en cliquant ici : https://www.lachaumiereabijoux.fr/